Nous visons à vous fournir un système de virement le plus sécurisé possible. Et pour cela, confirmer votre identité est aussi crucial qu'indispensable. 

En effet les transactions financières et vos paiements sont pris très au sérieux par l'équipe uTip. Et c'est pour cette raison que nous attachons une très grande importance à cette sécurité lors des virements. De plus, ces virements répondent aussi à des contraintes judiciaires qui demandent, dans certains cas, d'avoir validé votre identité.

📌 En bref

En un mot, c'est une question de sécurité 🛡️ :

  • la législation nous impose de vérifier que les créatrices et créateurs sur la plateforme soient majeurs

  • cela nous permet également de renforcer la protection de vos profils contre des tentatives d’usurpation de vos chaines Youtube et autres

  • Dans certaines conditions, nous sommes tenus de connaitre l'identité des personnes pour lesquels nous gérons des fonds, dans le cadre des lois sur le blanchiment d'argent ou du financement du terrorisme

Pour rappel, nous ne partageons pas vos nom et prénom et par mesure de sécurité nous ne conservons pas votre pièce d'identité après vérification.

Pour savoir comment nous fournir votre pièce d'identité rendez-vous dans notre article dédié.

📌 En moins exhaustif

1️⃣ La législation nous impose de vérifier que les créatrices et créateurs sur la plateforme soient majeurs

Sur internet, avec tous les risques associés, et tout ce qu'il faudrait faire pour s'assurer que le majeur désigné comme représentant légal exerce vraiment une supervision sur l'activité des mineurs sans que cela ne constitue un abus, cela comporte pour nous trop de risques et nous avons préféré statuer que, sur notre plateforme, il faudrait être majeur pour devenir créatrice ou créateur.

Pour plus d’information sur le travail des mineurs voire les textes de loi suivant :

  • Soc., 13 novembre 1996, n°94-13187 (définition du lien de subordination)

  • Article L4153-1 du code du travail (interdiction du travail des enfants de moins de 16 ans)

  • Article L7124-1 du code du travail (une autorisation administrative est obligatoire pour faire travailler un enfant de moins de 16 ans comme mannequin ou bien dans une entreprise de cinéma, de radiophonie, de télévision ou d’enregistrements sonores)

  • Articles R7124-1 et suivants du code du travail (procédure de demande d’autorisation préalable) • Articles L7124-6, L7124-7, L7124-8, L7124-16,4°, R7124-27 et suivants du code du travail (limites quant aux jours et à la durée de travail des enfants mannequins)

  • Articles L7124-24 et L7124-30,4° du code du travail (sanction du non-respect de la durée et des jours de travail des enfants mannequin)

  • Article L7124-9 du code du travail (une partie de l’argent gagné doit être versé à la Caisse des dépôts et consignation, qui gérera cette somme jusqu’aux 18 ans de l’enfant mannequin)

  • Article L7124-22 du code du travail (sanction de l’emploi sans autorisation d’un mineur de moins de 16 ans comme mannequin ou pour travailler pour une entreprise de cinéma, de radiophonie, de télévision ou d’enregistrements sonores)

2️⃣ Dans certaines conditions, nous sommes tenus de connaitre l'identité des personnes pour lesquels nous gérons des fonds, dans le cadre des lois sur le blanchiment d'argent ou du financement du terrorisme.

Les prestataires de services de paiement, dont la notion est introduite par la directive 2007/64/CE du 13 novembre 2007, sont notamment dans l’obligation de mettre en œuvre l’analyse Know Your Customers (KYC).

Cette procédure, définie et encadrée par la 3ème directive sur le blanchiment d’argent et bientôt renforcée par la 4ème directive en voie de transposition au socle national, a pour objet d’obtenir une connaissance aussi exhaustive que possible du client avec lequel la banque, l’établissement financier ou le prestataire de services de paiement s’apprêtent à entrer en relation. (modifié)

Avez-vous trouvé votre réponse?